Monthly Archives: January 2016

Les succès internationaux signifient plus de redevances pour nos membres

InternationalRoyalties_CS publié 01/15/2016

Par Catharine Saxberg

Dans le palmarès Billboard Hot 100 de la semaine du 19 décembre 2015, 7 des 10 premières positions étaient occupées par des artistes canadiens, et ceux-ci l’avaient d’ailleurs dominé depuis le mois de septembre. De ces sept artistes, quatre étaient des membres de la SOCAN : Drake, en 3e position, avec sa chanson Hotline Bling?; The Weeknd, en 5e position, avec sa chanson The Hills?; Shawn Mendes, en 6e position, avec sa chanson Stitches?; et Alessia Cara, en 8e position, avec sa chanson Here.

C’est Adele qui occupait la 1re position avec son mégasuccès Hello, mais le membre SOCAN Tobias Jesso Jr a coécrit la pièce When We Were Young avec la chanteuse. Cette chanson figure sur son nouvel album intitulé 25 qui s’est écoulé à plus de 7 millions d’exemplaires en moins d’un mois. Le magazine Rolling Stone a décerné le titre de chanson de l’année 2015 à Can’t Feel My Face par The Weeknd, et l’artiste a également reçu sept nominations aux Grammys. Drake a pour sa part reçu trois nominations, un en solo et deux pour sa collaboration avec Nicki Minaj. Plusieurs autres membres de la SOCAN ont également reçu plus d’une nomination aux Grammys, dont notamment Belly, Daheala, Stephan Moccio, et Boi-1da.

La musique créée par les artistes canadiens — et les artistes membres de la SOCAN — n’a clairement rien à envier à ce qui se fait de mieux ailleurs dans le monde, et tout particulièrement dans le très crucial marché américain. C’est là une excellente nouvelle pour la réputation enviable qu’a la musique créée ici tout autant que pour ces artistes.

Mais il ne faut pas oublier que c’est également une excellente nouvelle pour tous les membres de la SOCAN. Nous anticipons à nouveau une année record au chapitre des revenus internationaux en 2015, en partie à cause de cette vague sans précédent de succès commerciaux par nos artistes. Nous anticipons une augmentation significative et, conséquemment, un nouveau record de revenus internationaux perçus?; on se souviendra qu’en 2014, ceux-ci avaient atteint 55 millions $. Nos revenus provenant des redevances étrangères continuent d’augmenter année après année.

Ce n’est toutefois pas uniquement les succès de palmarès qui font augmenter ces revenus internationaux. Jour après jour, le service des relations internationales de la SOCAN concentre tous ses efforts afin de mettre plus d’argent dans les poches de nos membres, et ce, le plus rapidement et le plus efficacement possible. Nous sommes constamment à la recherche de nouvelles sources de données sur les exécutions et de nouveaux outils d’analyse, deux courroies importantes pour permettre à la SOCAN d’identifier efficacement les revenus internationaux. Nous avons également développé un nouveau processus interne qui nous permet d’accomplir nos tâches plus rapidement et de manière plus transparente, incluant des politiques qui nous permettent de comprendre encore mieux la nature des activités de nos membres à l’étranger.

Des exemples?? Les membres de l’équipe des relations internationales ont visité des organisations de droits musicaux un peu partout dans le monde afin de réclamer encore plus efficacement les redevances dues à nos membres. Un des outils d’analyse que nous avons développés permet d’identifier des anomalies dans les versements relatifs à la télévision étrangère en fonction de la popularité de ces émissions, ce qui permet à la SOCAN de se pencher plus attentivement sur ce qui semble anormal. Dans une journée typique, nous analysons une liste d’exécutions AV non identifiées comportant plus de 100?000 lignes de données provenant d’une organisation affiliée aux États-Unis, à la recherche des intérêts de nos membres et, lorsque cela s’avère, nous effectuons une réclamation en leur nom.

La musique créée ici se porte très bien, et grâce aux efforts déployés par la SOCAN, il en ira de même pour les redevances versées à nos membres. Ensemble, allons de l’avant?!